Masque alternatif fabriqué dans notre atelier selon les préconisations de l'AFNOR

100% coton , lavable et réutilisable environ 25 fois

Entretiens et conseils d'utilisation: lavage à 60°C, laver après chaque utilisation

Masque tissu breton noir, semi hernines et triskell selon les normes AFNOR

6,00€Prix
  • Entretien et utilisation

    Pour être efficace, un masque doit couvrir intégralement la bouche, le menton et le nez. Il ne doit pas être porté plus de trois/quatre heures, au risque de devenir trop humide et inefficace et doit tenir en place et être manipulé le moins possible. Il faut donc éviter à tout prix de le toucher, au risque de le contaminer ou de déposer des postillons infectieux sur nos mains, qui souilleront ensuite d’autres surfaces. Pas question donc de le soulever ou de le placer autour de son cou pour fumer, téléphoner ou se gratter le nez.

    Veillez à vous laver les mains avec du savon ou une solution hydroalcoolique (en frottant pendant 30 secondes) avant et après l’avoir porté. Manipulez uniquement les élastiques latéraux et ne touchez pas le devant du masque au moment de le porter ou de le retirer. Si le masque est endommagé (déformation, usure) jetez-le. Autrement, il faut systématiquement passer par la case machine. 

  • Laver son masque en machine, à 60 °C, après chaque

    L’Association française de normalisation (Afnor) recommande un lavage en machine à 60 °C (cycle coton), pendant au moins 30 minutes. Un procédé validé scientifiquement. Mais avant toute chose, pensez à rincer votre lave-linge à froid avec de la Javel ou à le faire tourner à vide à 60 °C ou 95 °C sans essorage. Placez ensuite le ou les masque(s) dans le tambour, idéalement sans vêtements. Une fois le programme terminé, pensez à nettoyer les filtres de la machine et à vous laver les mains, de nouveau. Si vous ne pouvez pas laver immédiatement vos masques usagés, placez-les dans une boîte hermétique en attendant. Il faudra ensuite la désinfecter. 

     

    Il n’est pas recommandé d’utiliser des produits autres que sa lessive habituelle, au risque de dégrader les matériaux et de respirer ensuite des vapeurs toxiques, une fois le masque lavé et séché.